Ma critique sur le film : deux jours, une nuit

Film français, italien, belge dramatique des frères Jean-Pierre et Luc Dardenne, Deux jours et une nuit est sorti en 2014 avec Marion Cotillard, Fabrizio Rongione, Catherine Saléé, Pili Groyne.

Petite introduction sur le film

Deux jours et une nuit, c’est exactement le temps dont dispose Sandra pour aller voir tous ses camarades de travail afin de les persuader de perdre leur prime et en contrepartie qu’elle puisse récupérer son poste au sein de l’entreprise.

Mon impression

Comme vous l’imaginez ça ne va pas être un fleuve tranquille, il y aura des hauts et des bas, des joies et des pleurs, beaucoup de pleurs d’ailleurs. Marion Cotillard qui incarne le personnage de Sandra ne va faire que pleurer pendant tout le film. Mais toujours bien fait quand même, en tout cas toujours à la hauteur qu’attendaient les frères Dardenne en réalisant un film avec une telle star à renommée mondiale. Franchement, je n’étais pas inspirée pour aller voir le film parce qu’en fait je pensais que ça allait être ennuyeux mais pas nul. Mais lorsque je l’ai vu, j’ai été forcé de constater que pas du tout en fait. Autant l’histoire est simple, banale presque sans intérêt, et clairement, ce n’est pas le scénario qui pousse le film vers le haut, mais c’est une scène, un ensemble avec des plans séquences intéressants, une façon de filmer assez particulière, d’autant plus rare qui rend le film prenant. C’est également un jeu d’acteur, on pourra dire ce qu’on veut de Marion Cotillard, en tout cas moi je l’adore, et là, elle est excellentissime, franchement prenante à plusieurs reprises dans le film au point où j’en ai eu les larmes aux yeux, et je ne vous parle même pas de son rôle dans Alliés avec Brad Pitt, a lire ici .

Mais vraiment, l’histoire est touchante parce qu’autant elle est simple mais en même temps elle a petit côté universel, c’est-à-dire que ça peut tous nous arriver. D’ailleurs c’est tout à fait dans l’air actuel, dans l’histoire, Sandra, c’est une mère de famille avec un passé dépressif et un mari qui n’arrive pas à avoir un salaire ultra élevé donc tout repose sur elle, et apparemment elle a beaucoup ramé pour chercher du travail. Donc du coup dans le film si on lui dit un truc négatif, elle se met direct à pleurer. Le film est un ensemble qui fait que quand le personnage commence à pleurer, on ne peut qu’être touché par ça, d’autant plus que Marion Cotillard le fait drôlement bien, presque réaliste. Ce réalisme est dû à plusieurs choses, notamment à la façon de filmer. Je trouve que les réalisateurs ont bien fait d’avoir choisis des plans séquences pour le film car ça permet au spectateur d’être plus près du personnage principal. C’est vraiment ce qu’il fallait pour ce genre de film. Sincèrement, j’ai adoré parce que c’est un cadre posé, qui instaure une certaine ambiance, une certaine stabilité dans l’atmosphère qui se dégage du film.

deux-jours-une-nuit-avis

Bref, Deux jours et une nuit vaut largement le coup. Il est vrai qu’au premier abord, il peut donner envie de le zapper mais il faut aller le voir parce que c’est vraiment poignant.