Est ce dur de vivre son homosexualité de nos jours ?

L’homosexualité est un comportement sexuel, caractérisé par une attirance entre deux individus de même sexe. C’est un concept tabou dans de nombreux pays, mais généralement que peut-on dire de la manière dont tout le monde reçoit les homosexuels.

L’homosexualité de nos jours

Actuellement, l’homosexualité est assez répandue dans le monde. Certaines études affirment que les personnes homosexuelles, couramment les gays représenteraient environ de 3 à 5 % de la population. Mais il existe également certaines personnes qui ont des orientations et des pratiques bisexuelles, ou qui vivent l’homosexualité que de manière occasionnelle. Ces dernières années, la vision du monde face à ce comportement a changé. Est-ce l’avancée de la technologie ? Ou également l’évolution de la civilisation ?

Différents pays occidentaux et industrialisés acceptent l’homosexualité à condition que la chose reste discrète et confidentielle. Là encore, les réactions se divergent puisque d’un côté, il est possible de penser que cette exigence a pour origine l’homophobie. Mais de l’autre côté, cela peut être dû à l’embarras ou aussi à la honte. Ce qui pose problème parfois, c’est la mésentente morale. Ce sont les trois aspects qui limitent parfois l’homosexualité.

Dans de nombreux pays, notamment les islamistes, l’homosexualité est illégale et sévèrement réprimée. Plus de cent pays criminalisent cette pratique comme l’Arabie Saoudite, l’Iran, l’Égypte, l’Irak, le Soudan, ou le Zimbabwe. Ils pénalisent parfois les homosexuels par la peine de mort. En Europe, certains pays répriment encore cette relation entre deux individus de même sexe, en leur attribuant des peines de prison, jusqu’à 5 ans de réclusion. Tel est le cas en Chypre, Bosnie, Serbie et Roumanie. L’application de la loi dans ces pays se fait de manière stricte. Dans certains pays de l’Europe centrale, la sortie en public, surtout en milieu urbain s’annonce encore difficile pour eux. Ce n’est pas très commode vivre une relation homosexuelle ouvertement.

vivre-son-homosexualite

L’effet du mariage pour tous

Depuis l’apparition du « mariage pour tous », la vision des autres pays a changé. Ce qui laisse un peu de liberté aux homosexuels de vivre leur vie. Les couples homosexuels peuvent se marier, suite à la promulgation de la loi. La France est le premier pays qui accepte le plus l’homosexualité, malgré le fait que le contexte de mariage pour tous a un peu choqué certaines personnes, et le taux d’acceptation a diminué de 6 points. La majorité des français pensent maintenant que c’est une autre manière de vivre sa sexualité.

Par ailleurs, ces dernières années, les taux d’acceptation de l’homosexualité ont progressé en Corée du Sud (+ 21 points), aux États-Unis (+ 11 points) et au Canada (+ 10 points). C’est en Turquie, dans les Territoires palestiniens et la Russie que la population rende encore la vie dure aux homosexuels. Ces derniers sont confrontés à la répression et à l’intolérance.

Sans surprise, vivre son homosexualité dans le pays où le concept est considéré comme un délit ou un tabou ou un crime, c’est très dur et même irréalisable. C’en est de même si la pratique de la sodomie l’est, comme en Afrique (Nigéria, Ouganda, Sénégal…) ou au Moyen-Orient (Jordanie…).