SuperGirl : une bonne série

La diffusion de cette série américaine télévisée sur le réseau CBS débute le 26 octobre 2015. Elle est développée par Greg Berlanti et Ali Adler. Le scénario est basé sur le personnage de Kara, cousine de Superman. On retrouve dans son casting Melissa Benoist, Mehcad Brooks, Chyler legh, David Harewood, Jeremy Jordan, Calista Flockhard, Chris Wood, Floriana Lima et plus. La série contient 2 saisons et 42 épisodes de 42 mn chacun.

Synopsis de Supergirl

La cousine de Kal-El, Kara-Zor-El , en arrivant sur terre avec 24 ans de retard avait pour mission la protection de son cousin. Or, celui-ci a acquis le statut de super-héros craint par tous. Ne trouvant pas d’endroit où aller, la famille Danvers l’a recueillie et l’a adopté. Elle a changé son nom en Kara Danvers. Elle a appris donc à cacher ses super-pouvoirs au sein de sa famille adoptive. Mais parvenue à l’âge adulte, à 24 ans, quand elle travaille comme assistante dans un groupe de média appelé Catco avec une patronne despote, un événement inattendu l’a forcé à se montrer dans sa véritable nature aux yeux de tous. Les habitants, témoins de ses incroyables capacités l’ont surnommé Supergirl.

Critique de la série

Dans cette série, Melissa Benoist incarne le personnage de Kara Danvers ou Supergirl. Ce personnage féminin se démarque un peu de cliché de la « femme forte indépendante » qu’on voit souvent dans les films à gros budget. Le genre qu’on voit dans Jessica Jones ou Wonder woman, ici, la super-héroine est une fille timide. On y retrouve également Chyler Legh qu’on a vu dans Grey’s anatomy dans le rôle de sœur adoptive, Callista Flockhart qu’on a vue dan Ally Mcbeal dans la peau de la patronne, Mehcad Brooks dans True Blood etc. L’arrivée de cette série est donc attendue dans ce moment où Daredevil de Marvel, Arrow et The Flash sont considérées comme les meilleures séries de super-héros jusqu’à ce jour. Une super-héroine signée DC comics sera donc la bienvenue. Parmi ses points positifs qui lui ont fait une bonne série, on pourrait souligner l’interprétation du rôle-titre Melissa Benoist, qui parvient à apporter un peu de naïveté et d’un certain charme à son rôle. Par ailleurs, si on tient compte que le public-cible est les jeunes filles, c’est-à-dire ceux qui ont suivi auparavant Charmed, on peut alors trouver la série bonne avec son ton léger et rafraîchissant, ses écritures faites à la hâte. Bref une sorte de série qui se trouve entre le feuilleton sentimental à l’eau de rose et les films d’animation.

Concernant justement le pilote, les intrigues s’enchaînent un peu vite et ils ont le défaut d’un certain manque d’originalité, pour ne pas dire banaux dans les premiers épisodes. Les facilités du scénario sont flagrantes mais heureusement au fil de la série, quelques rebondissements attisent la curiosité. Ce qui a le mérite de garder l’intérêt. Si elle n’est pas une franche réussite, Supergirl se contente ainsi d’être une bonne série, avec un ton de comédie romantique et une ambiance très gentillette.

supergirl-avis-serie